Salaires : un accord à minima 0,5 % sur la valeur du point au 1er mai

La négociation salariale 2017 se conclut donc par une mesure générale. Certes minime, mais nous partions de zéro.

Pour rappel, c’est aussi la première augmentation de la valeur du point depuis 2010 même si, d’autres accords salariaux ont été signés par la CFDT dans l’intervalle (5 points pour tous, augmentation du coeff. de qualification…).

Cet accord ne correspond pas à nos attentes, c’est une évidence. Mais nous l’avons arraché, avec la CFTC et la CGC, aux autorités interministérielles lors du rendez-vous de novembre 2016.

FO et CGT vous diront qu’à moins de 7 %, signer un accord, c’est « trahir le personnel » et ces mêmes syndicats vous diront que cet accord aura pour effet de réduire les pas de compétence. C’est faux, comme chaque année, le nombre de pas de compétence attribués oscillera entre 28 et 32 % de l’effectif et les promotions resteront au même niveau qu’en 2016.

Pour mettre leurs actes en conformité avec leurs paroles, nous engageons donc la CGT et FO à faire valoir leur droit d’opposition.

Car la seule question qui vaille est celle-ci : fallait-il signer cet accord salarial ?

Ni la CFDT, ni la CFTC, ni la CGC n’ont pris cette décision à la légère. Ne pas signer, et après ? Les salariés attendraient un an de plus pour avoir une augmentation collective, même modeste, de leur salaire ?

Nous avons donc signé. Tout en sachant que la question des rémunérations à la Sécu reste entière.

  • Mais être efficace sur ce sujet, ce n’est pas se contenter de porter des revendications déconnectées de la réalité.
  • Etre efficace, c’est agir pour assouplir le double carcan qui encadre la négociation salariale – les COG et la RMPP. Et ça, on ne pourra le faire que par une négociation approfondie – et difficile – avec les Pouvoirs publics.

 

Il n’y a pas d’autres voix. La CFDT continuera d’agir en ce sens.

Paris, le 09 février 2017

 

Compte-rendu Délégation du Personnel du 02 février 2017

CONTRE-VISITES MEDICALES A L’INITIATIVE DE L’EMPLOYEUR

Deux visites médicales à l’initiative de l’employeur pour janvier 2017.

Aucune n’a fait l’objet d’une reprise de travail anticipée.

 

MOBILITE FONCTIONNELLE – PAS DE COMPETENCE

L’étude sur la mobilité fonctionnelle est terminée. La régularisation a été faite pour un certain nombre de situations. Moins d’une dizaine de personnes sont concernées.

 

ACCUEIL RSI

L’accueil au RSI ne se fait plus au volontariat (cf. PV du comité d’entreprise présenté en juillet 2016). Tous les chargés relation cotisant sont concernés, et doivent se positionner sur un calendrier pour l’un des 3 sites RSI, 3 jours au moins par an.

Le volontariat est limité seulement sur le choix des dates !!

 

DEPASSEMENT D’HORAIRES

Une note de service, concernant les règles pour la régularisation des dépassements d’horaires (de juillet à décembre 2016) est à venir. Les remontées de dépassement sont en cours.

La note de service reprendra les règles de la première, mais sera plus précise sur les heures concernées.

Cette situation de régularisation n’est pas pérenne.

La note Acoss étant limitative, rien n’est prévu pour 2017 !!

Il est préconisé de ne pas faire de dépassement !!

 

ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Le N+1 est celui qui fait l’entretien professionnel.

La DRH reçoit les personnes qui en font la demande (concernant un changement de service, demande de renseignements supplémentaires). Elle ne peut pas recevoir tous les salariés de l’Urssaf pour faire les entretiens professionnels, d’à moins d’embaucher !!

 

CONTRÔLE

Distribution de 350 smartphones en 3G.126 sont déjà  livrés Le token physique est remplacé par un « soft »token.

La distribution des smartphones se fait localement par les informaticiens locaux.

 

SACOCHE DE TRAVAIL DES INSPECTEURS

Actuellement la prise en charge est de 200 euros pour trois ans.

Pour les demandes des inspecteurs non motorisés de  Paris, une étude peut-être envisagée.

 

 

Compte rendu CE du 19 janvier 2017

Le  comité d’entreprise a émis un avis négatif sur le rapport égalité femmes hommes 2015

 

La direction a encore des progrès à faire notamment sur les différences de salaire entre femmes et hommes.

Il convient donc de rentrer dans un cercle plus vertueux et que la direction accepte des indicateurs plus contraignants pour le prochain accord

 

Avis sur la réorganisation de la B52

 

La CFDT prend acte de cette réorganisation

Création de plusieurs postes de cadres

 

Information sur la nouvelle organisation de la DDR 93

 

Il s’agit de rééquilibrer les équipes et la ligne managériale

 

Outil RH/accompagnement des inspecteurs

 

Cet outil est un logiciel d’accompagnement des inspecteurs de retour après une longue absence ou après un changement de métier.

Outil mis en place par l’ACOSS. Une démonstration sera faite lors du prochain CE

 

GESTION DES RECLAMATIONS EN DDR

 

Deux organisations sont testées :

  • Soit concentration ; Quelques agents d’une unité gèrent l’ensemble des réclamations du secteur
  • Soit chaque unité dispose de plusieurs référents en charge de la réclamation

Fin 2017 un bilan sera fait de ces deux organisations.

 

RECOUVREMENT TI

 

Une réunion a lieu le 27 janvier à l’initiative de l’employeur

Le CE n’a pas été informé

En attente de précisions…..

 

CCVRP

 

En 2017 il y a mise à disposition d’agents de la CCVRP à l’URSSAF IDF

En 2018 transfert des activités de la CCVRP à l’Urssaf idf ainsi que de 31 contrats de travail

Leur système informatique sera transféré, ces salariés n’ayant pas de convention collective applicable dans leurs champs professionnels ils s’intégreront à la nôtre.

 

 

 

 

URSSAF 2020

 

Nous sommes toujours dans l’attente des décisions du directeur général concernant la localisation géographique des TNS et du CPAP

 

RELATIONS DE SERVICES

 

Cette structure sera mise en place en avril 2017 à la DDR du 77

Il s’agit d’un service de prise en charge « multi canal » comprenant :

  • Accueil et des enquêtes de satisfaction
  • PFT
  • Relations DSN
  • Réponses aux tweets

Une collaboration se fera avec les délégués du recouvrement

Des recrutements seront faits ;9 gestionnaires offre de service

 

DELEGUES DU RECOUVREMENT /PILOTAGE

 

Ils seront pilotés au régional

Ils seront les accompagnateurs des TGE

Ils seront regroupés sur 3 sites

  • 77
  • PN
  • 92

On leur demandera un accompagnement technique important,l’effectif cible est de 9 actuellement ils sont 12

Cherchez l’erreur !!

Les solutions proposées par les groupes de travail n’ont pas été retenues.

Quel intérêt ont ces groupes de travail  puisque la décision finale appartient à la direction ?

Cela est de bon augure pour le projet 2020 !!!!

 

Les avenants aux contrats de travail que la direction demande de signer en cas de changement d’emploi sont erronés.

La direction en présentera d’autres plus conformes !!!

 

Salaires 2017 : Ultime négociation

Après l’absence de toute proposition en fin d’année dernière, nous en sommes déjà à « L’ultime » proposition de l’employeur pour nos salaires 2017. Cette proposition, exprimée le 24 janvier par l’Ucanss, consiste en une augmentation de la valeur du point de 0,5 %, au 1er mai 2017.

Que doit-on penser de cette proposition ?

 

 

1/ Nous restons bien loin du compte. Après un accord laborieux en 2015, après l’année 2016 passée sans aucune augmentation, nous pouvions espérer mieux. Mais à la Sécu, les murs des autorités de tutelle sont solides, et leurs occupants particulièrement sourds !

Il a fallu que la CFDT appelle à la grève, avec la CFTC et la CGC, pour être enfin reçue par le ministère. Puis nous avons encore attendu des semaines pour obtenir un arbitrage.

Certes, nous sommes passés de rien à… 0,5%. Ce résultat est décevant. Il ne tient aucun compte de la pression qui s’exerce sur les salariés du Régime général, ni de l’impact négatif, dans tous les domaines, des restrictions budgétaires, ni des économies massives réalisées sur son dos (reprise d’autres régimes, baisse importante des coûts de gestion…).

2/ Nous avons peu de chance de faire évoluer cette proposition. La CFDT, la CFTC et la CGC ont tenté de pousser l’employeur dans ses retranchements en opposant des arguments de bon sens : la baisse de la masse salariale, chaque année, les excédents réguliers des caisses nationales, la reprise confirmée de l’inflation qui attaque encore plus le pouvoir d’achat… Une nouvelle fois sans faire bouger les lignes.

Si rien ne bouge, on fait quoi ?

Il y a eu 8 appels à la grève en 2016 – essentiellement CGT – FO. Avec les résultats que l’on sait. La CFDT a mobilisé à son tour le 10 novembre, avec la CFTC et la CGC. Moins de  20% des salariés ont fait grève. Cette faible mobilisation ne suffit pas à faire évoluer la donne.

Si nous réussissions à faire évoluer malgré tout la position de l’employeur, ce serait à la marge, et bien loin des 7% (!) exigés par CGT et FO.

La question sera assez simple : Signer un accord aux effets réels mais limités ; Ou ne pas signer, avec le risque réel confirmé par l’UCANSS de laisser filer une augmentation aussitôt récupérée par le ministère.

 

Autant dire que la CFDT prendra le temps de la réflexion.

 

Un texte sera soumis à signature des organisations syndicales le 7 février.

 

Paris, le 24 janvier 2017

ACCORD TAD SIGNE PAR LA CFDT

Montreuil, le 16 janvier 2017-

 

Si cette semaine l’alerte météorologique rouge ou orange se confirme, suite à notre intervention, la direction autorise la mise en place de l’article 4.4 du protocole travail à distance signé par la CFDT  a savoir

  • Permuter un jour de TAD avec une autre journée de la semaine
  • Et si la situation perdure et les conditions le justifient (domicile éloigné, personnel se déplaçant en voiture, transports bloqués) on peut après accord de la hiérarchie travailler exceptionnellement en TAD une journée de plus dans la semaine, comme le protocole le prévoit

 

Compte-rendu Délégation du Personnel du 10 janvier 2017

CONTRE-VISITES MEDICALES A L’INITIATIVE DE L’EMPLOYEUR :

 

Une contre-visite a eu lieu en décembre 2016.Pas de reprise demandée.

 

REGLE DU 1/10ème :

 

En cours.

 

MOBILITE FONCTIONNELLE – PAS DE COMPETENCE

 

La direction applique les notes comme cela l’arrange .Tantôt celle de 2015 tantôt celle de 2016

 

CONGES : DELAI DE REPONSE DE LA HIERARCHIE

 

Le délai de validation des congés dans certaines DDR n’est pas du tout respecté. Il semblerait que toutes les DDR ne soient pas logées à la même enseigne !!!!!!!!!

Un rappel sera effectué auprès des directions et notamment au CODIR.

 

DDR : MANQUE D’EFFECTIF

 

Le recrutement de plusieurs personnes est envisagé ; en tant que : gestionnaires de recouvrement, gestionnaires de planification et rédacteurs juridiques.

Ce point sera suivi tout au long de l’année

 

DEPASSEMENT D’HORAIRES

 

Un plan d’actions est à l’étude et sera finalisé pour 2017.

Dans l’attente !!

 

 

QUESTIONS DIVERSES

 

Manque de places de parking au Rousseau : nouveau rappel à faire. La Direction prend acte.

PRISE DE PAROLES CFDT A MONTREUIL

Bonne et heureuse année 2017!

Qu’elle soit bonne pour chacun ,chacune d’entre nous et que l’avenir soit sous le signe de la fraternité ,de l’égalité professionnelle ,de la solidarité !

Nous prendrons la parole le

JEUDI 12 JANVIER

à 10 heures au réfectoire du Lagny

à 11 heures au réfectoire du Marceau

à 14  heures 30 au réfectoire du Rousseau

Venez nombreux

 

Parcours professionnel 5A à 5B pour les contrôleurs du recouvrement : Où en est–on ?

La CFDT s’était engagée à demander un rendez-vous à la direction de l’Acoss sur l’avancée du groupe de travail sur l’évolution professionnelle des Contrôleurs du recouvrement. Ce dernier a pour objectif la détermination des critères pour le passage 5A à 5B.

La CFDT a donc été reçue le mercredi 21 décembre 2016.

L’Acoss confirme l’aboutissement des travaux et la présentation des propositions du groupe les 18 et 19 janvier 2017 au Conseil de Réseau des Directeurs du Recouvrement. Celui-ci validera ou non la création du parcours niveau 5A à 5B, cependant l’ACOSS défendra ardemment son projet

La CFDT a exprimé ses revendications :

  • Validation du parcours professionnel Niveau 5A à 5B
  • Information du processus d’évolution aux Instances Représentatives du Personnel (IRP) de chaque URSSAF par leur Direction respective
  • Attribution d’une enveloppe budgétaire nationale dédiée à ces parcours annoncés dans la note de politique salariale du Recouvrement 2017

Ces mesures doivent en effet, bénéficier, dès 2017, à un nombre significatif de Contrôleurs du Recouvrement.

La CFDT alerte l’Acoss sur l’incompréhension qui serait celle des Contrôleurs du Recouvrement si ces revendications n’étaient pas entendues !

La CFDT informera l’ensemble des contrôleurs de la décision prise par le conseil du réseau.